S'IMPLIQUER

Pour prospérer et s’épanouir, toute chose a besoin d’un écosystème favorable, l’industrie du Moringa aussi. Nous faisons appel à tous les acteurs pour qu’ils collaborent, et créent un environnement favorable et des stratégies de développement durable pour l’industrie du Moringa.

Actuellement, le développement du secteur du Moringa rencontre les difficultés suivantes :

  • Développer et produire des cultivars de haute qualité, indispensables au lancement d’une grande industrie ;

  • Créer une base de données centralisée en ligne afin de soutenir la recherche, l’éducation et la communication ;

  • Créer une plateforme d’échanges pour former à l’importance des certifications, et des meilleures pratiques agricoles et de transformation ;

  • Trouver des solutions viables dans les pays où la question de la propriété légale de la terre ralentit les possibilités d’investissement ;

  • Comment attirer de nouveaux investisseurs vers le secteur du Moringa ?

  • Développer des stratégies pour mettre en valeur tous les avantages du Moringa, dépasser son statut de super-aliment et lui permettre d’atteindre de nouveaux marchés ;

  • Créer des cadres institutionnels, légaux et politiques aux niveaux local, national et international.

 

Il s’agit là d’une discussion au long cours.

 

Certaines industries telles que celles du bambou et du rotin sont parvenues à s’organiser par elles-mêmes et communiquent très bien sur leur contribution au développement durable. L’industrie du Moringa va-t-elle être à la hauteur de son potentiel et de ses responsabilités dans le domaine social et environnemental ? L’industrie du Moringa va-t-elle relever les défis actuels et profiter de ses opportunités ?

 

Pour poursuivre la réflexion :

  • C’est dans les régions où pousse le Moringa qu’on rencontre la sous-nutrition la plus grave [VOIR LA CARTE]. La sous-nutrition est la plus présente dans les zones de production de Moringa. Comment s’assurer que le Moringa soit accessible à toutes les populations de ces régions ?

  • Une industrie prospère grandit grâce à des producteurs heureux. Comment soutenir et protéger les intérêts des petits agriculteurs et transformateurs qui cultivent le Moringa ?

  • La plus importante valeur ajoutée est apportée par l’industrie de transformation. Comment inciter l’installation des centres de transformation dans les pays producteurs ?

  • L’industrie du Moringa est-elle prête à tenir sa place dans le cadre du développement durable mondial ?


Nous espérons poursuivre cet échange tout au long de l’année sur le web, et en personne lors du 2nd Symposium International sur le Moringa, à Pretoria, en Afrique du Sud, du 10 au 13 novembre 2019.